mardi 12 janvier 2010

Les Français boudent la politique mais réclament toujours plus d'Etat

L'adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote... (P. Desproges)

Avons-nous tant évolué que le laisse penser ce sondage du CEVIPOF, dont je vous laisse découvrir le commentaire sur lemonde.fr ? Il semblerait. Cette désaffection du politique s'accompagne pourtant d'une demande toujours plus grande de la présence de l'Etat dans l'action économique et pour assurer la sécurité. Paradoxal : plus d'État avec moins de personnel politique rime rarement avec droits et libertés.

C'est peut-être la rançon d'un monde politique toujours plus éloigné du peuple, mais plus encore d'une pratique de la démocratie qui semble faire l'économie des citoyens. Pourquoi donc les encourager ainsi ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre participation à cette conversation. Votre message sera mis en ligne après modération.
Cordialement,
Marc Guidoni