lundi 4 juillet 2011

Ryhmes scolaires : pas de violence, c'est les vacances

Le rapport du comité consultatif sur les rythmes scolaires va être remis au Ministre de l’Education nationale. Il est encore temps de rappeler que dans ce débat il doit être question d’organiser l’école en fonction du rythme de vie des enfants et des adolescents, et pas en fonction des contraintes professionnelles des adultes, ni autour du temps de service des enseignants. Certes, ces aspects sont à prendre en compte, comme les difficultés familiales, mais l’intérêt de l’enfant doit rester central dans les décisions qui seront prises.

Derrière la question du temps scolaire se pose la question des moyens que notre pays consacre à l’éducation des enfants et des jeunes, qui comprend autant l’instruction que la construction de leur personnalité et de leur autonomie. Répondant à ce dernier besoin, et compensant parfois le premier, les acteurs de l’éducation populaire doivent-ils s’inquiéter de la pérennité de leurs activités en articulation avec la journée d’école et les modifications annoncées du calendrier des vacances scolaires ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre participation à cette conversation. Votre message sera mis en ligne après modération.
Cordialement,
Marc Guidoni