mercredi 7 juillet 2010

Réforme territoriale : les centristes se mobilisent contre le projet (maj)

Le Sénat a infligé un camouflet au gouvernement en rejetant les deux mesures phare du projet de loi de réforme territoriale : le mode d'élection du conseiller territorial et la répartition des compétences des communes, départements et régions. Le Sénat, qui examine le texte en deuxième lecture, a rejeté lors d'un premier vote mardi après-midi la répartition des compétences, puis dans la nuit de mardi à mercredi, le mode d'élection du conseiller territorial.

La majorité sénatoriale UMP-Union centriste a explosé sur ce projet de loi car c'est le vote des centristes, alliés de circonstance avec la gauche, qui a été décisif. L'Union centriste est farouchement opposée au mode de scrutin uninominal à deux tours proposé par le gouvernement et les centristes ont exigé jusqu'au bout une dose de proportionnelle pour ce scrutin. Ne l'obtenant pas, ils ont sanctionné le gouvernement. L'UMP n'a pas la majorité absolue au Sénat et le gouvernement a besoin des voix centristes pour faire passer ses projets de loi.

lu sur lemonde.fr
déjà en commission la fronde des sénateurs était en place : Conseiller territorial : le Sénat rétablit en commission le scrutin uninominal à deux tours (localtis.info)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre participation à cette conversation. Votre message sera mis en ligne après modération.
Cordialement,
Marc Guidoni