lundi 16 juin 2014

Baby-Loup : vers une neutralité pour les salariés du secteur privé ?

Contre toute attente, selon les préconisations du Procureur de la République rendues publiques le 7 juin (ici), la Cour de Cassation va sans doute rejeter le pourvoi de la salariée de la crèche privée Baby-Loup, licenciée pour faute lourde parce qu'elle portait un voile islamique au travail. Les événements datent de 2008.

Si la neutralité figurait au règlement intérieur de l'établissement, la Cour de Cassation avait il y a un peu plus d'un an donné une suite favorable à la contestation de la salariée, rappelant que dans une entreprise privée, cette exigence était démesurée et constituait finalement une discrimination en raison des convictions religieuses (lire ici mon billet sur ce blog).

Patientons jusqu'à la décision, déjà promise d'être confiée aux bons soins de la Cour de Strasbourg...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre participation à cette conversation. Votre message sera mis en ligne après modération.
Cordialement,
Marc Guidoni