samedi 19 juin 2010

Fini le mail ?

Il y a quelques jours, je soulignais comment le bouton « like » portait en germe un glissement de l’internet vers les réseaux sociaux avec à terme la possible disparition de tout ce qui n’est pas relayé à travers eux. (Facebook a dit). Et voici qu’hier, je lis sur Slate que Sheryl Sandberg, directrice générale de Facebook, annonce la mort prochaine du courriel. Quand on sait que Sheryl était un cadre influent de Google avant de passer chez Zuckerberg ...

"Si vous voulez savoir ce que des gens comme nous feront demain, il faut observer ce que font aujourd'hui les adolescents. Et les dernières études montrent que seulement 11% des adolescents utilisent les mails de manière quotidienne. La période «je ne peux pas imaginer ma vie sans les e-mails» est probablement révolue."
Sandberg, rapporte la rédaction de Slate.fr, estime que les SMS (et Twitter) ainsi que les réseaux sociaux sont en train de prendre le relais des courriers électroniques. Pour la DG, la raison du succès des réseaux sociaux est leur authenticité. L'utilisation par les internautes de leur vraie identité et la protection de leurs données privées (malgré les déclarations de Mark Zuckerberg en janvier dernier) assureraient ainsi leur succès.De manière générale, l'authenticité sur le Net est synonyme de crédibilité accrue pour les entreprises. Un sondage cité par Sandberg montre que les gens qui se voient recommander des produits par leur amis multiplient par quatre leur probabilité de les acheter.

Intégralité de l’article : Bye bye le mail? (18 Juin 2010)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre participation à cette conversation. Votre message sera mis en ligne après modération.
Cordialement,
Marc Guidoni